Presse...

On parle de nous


Article La Dépêche du Midi, publié le 07/04/2017

 

Mardi 4 avril, a eu lieu, au château des Doyens à Carennac, le lancement du programme d'animations 2017 du pays d'art et d'histoire Causses et vallée de la Dordogne, ainsi que la présentation des projets 2017 du service culture de la communauté de communes Cauvaldor.

Gilles Liébus, président de Cauvaldor, a souligné l'importance du patrimoine : «On doit s'en servir pour rendre notre territoire attractif. Carennac est le centre culturel de Cauvaldor et l'enjeu, qui n'est pas simple, est maintenant le CIAP (Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine). J'espère être celui qui le réalisera, avant la fin de cette mandature… L'alliance entre l'économie et la culture, mise en place avec le Scot (Schéma de cohérence territoriale), donnera à ce territoire une forte attractivité pour une population forte.»

José Santamarta, vice-président de Cauvaldor chargé de l'enfance-jeunesse, s'est réjoui du gros travail effectué pour les projets communs mis en place avec le service culturel pour les enfants.

Avant que Sandra Poignant, responsable du service patrimoine, ne présente le programme du pays d'art et d'histoire, Freddy Terlizzi, vice-président de Cauvaldor en charge de la culture et du patrimoine, a félicité Simon Barrière, assistant de communication et graphiste, qui a réalisé la maquette du programme suivant la charte graphique nationale et toute l'équipe du service patrimoine.

Sandra Poignant a rappelé que le pays d'art et d'histoire avait été créé il y a seize ans. Visites guidées, expositions, rencontres, ateliers, conférences, balades fournissent au territoire des animations variées mais toujours de qualité et destinées à tous les publics, notamment aux habitants du territoire, entre le mois d'avril et les vacances de Toussaint.

Valentine Boé, service culture, et Maryline Albert, service enfance et jeunesse, ont ensuite présenté le dispositif «Premières pages» et le soutien de Cauvaldor à la culture de proximité.


Article La Dépêche du Midi, publié le 26/05/2016 à 03:52


Le canton de Gramat entre au Pays d'art et d'histoire


Le projet d'extension du Pays d'art et d'histoire de la vallée de la Dordogne lotoise a été présenté. Entretien avec Sandra Poignant, chargée de mission culture patrimoine.


Pouvez-vous nous préciser en quoi le canton de Gramat est concerné par ce projet ?


Le label Pays d'art et d'histoire a été délivré par le ministère de la Culture à 62 communes du nord du Lot en 2001. Le 19 février 2016 Anne-Marie Pêcheur et Alfred Terlizzi ont présenté le dossier d'extension du label à 21 communes supplémentaires, au ministère de la Culture. Il a donné un avis très favorable. Parmi les nouvelles communes concernées on trouve : Alvignac, Bio, Carlucet, Couzou, Gramat, Lavergne, Le Bastit, Miers, Padirac, Rignac, Rocamadour et Thégra.


Quels sont les principaux objectifs du Pays d'art et d'histoire ?


C'est un outil d'animation et de valorisation du patrimoine. Sa spécificité est de s'adresser aux habitants du territoire grâce à des actions de sensibilisation au cadre de vie. Le public jeune, et notamment les scolaires, est également important. L'objectif étant de l'initier à l'architecture, au patrimoine et à l'urbanisme. Il s'adresse aussi aux visiteurs en leur proposant de découvrir le territoire grâce à des animations de qualité. Ce label travaille ainsi à mieux connaître le patrimoine afin de mieux le faire connaître et donc à terme de mieux le conserver. L'objectif final étant de transmettre aux générations futures les témoins de l'histoire et du cadre de vie par une démarche de responsabilisation collective. Plus de 120 animations sont réparties sur l'ensemble du territoire, courant d'avril à novembre. Une grande majorité de ces animations sont gratuites.


Quelles animations sont déjà prévues sur le canton de Gramat ?


Dès cette année sont prévues une visite de l'église de Miers et des ruines du couvent des Fieux le 11 juin, une visite avec l'architecte et les artisans qui ont restauré le Pavillon des eaux de la source Salmière de Miers-Alvignac le 18 juin, une conférence sur les ordres militaires au Bastit le 9 septembre. Un circuit pour découvrir les églises peintes du Causse central à Carlucet était organisé les 6 et le 14 mai.


Propos recueillis par notre correspondant J. Cazal

 

 


Article La Dépêche du Midi, publié le 28/05/2016 à 03:55

 

Le patrimoine de 21 communes s'expose

 

Le label Pays d'art et d'histoire a été décerné à la vallée de la Dordogne lotoise en 2001 et concernait 62 communes. En 2013, un projet d'extension à 21 communes supplémentaires a été initié. Le dossier a été présenté par Freddy Terlizzi, vice-président du SMPVD en charge du Pays d'art et d'histoire, et Anne-Marie Pêcheur, animatrice du patrimoine, devant le conseil national des villes et pays d'art d'histoire le 19 février. Il a reçu un accueil très favorable.
En lien avec cette extension, le Pays d'art et d'histoire a réalisé une exposition «21 communes exposent leur patrimoine : l'héritage du passé au détour des chemins». Ce jeudi 26 mai, Sandra Poignant, chargée de mission culture et patrimoine, et Marie Poux, chargée de mission patrimoine, ont présenté cette exposition, ouverte au public jusqu'au 30 juin au château des Doyens à Carennac.
Elle présente le patrimoine des nouvelles communes au travers de panneaux thématiques sur le patrimoine monumental (un horizon de tours et de clochers), sur le petit patrimoine (le patrimoine des petits chemins), les formes villageoises (l'héritage des empreintes urbaines). Comme l'a souligné Freddy Terlizzi, elle s'adresse aux habitants du territoire et propose une approche ludique et originale grâce à des maquettes et des jeux pour petits et grands. Ils permettent notamment de découvrir des photos anciennes étonnantes des nouvelles communes.
Marie Poux et Sandra Poignant ont également présenté le programme des 132 animations pour petits et grands proposées cette année par le Pays d'art et d'histoire d'avril à novembre.
Pour terminer, Freddy Terlizzi a tenu à souligner la qualité du travail effectué et le dynamisme du Pays d'art et d'histoire de la vallée de la Dordogne lotoise.

 

 

 

Freddy Terlizzi, Sandra Poignant et Marie Poux.
Freddy Terlizzi, Sandra Poignant et Marie Poux.

Article La Dépêche du Midi, publié le 09/06/2016 à 03:49


Dans les pas des ancêtres

Vif succès pour la visite organisée samedi 4 juin sur la commune de Cuzance par le pays d'art et d'histoire de la Dordogne lotoise, représentée par Marie Poux, au hameau de Lagarrigue. Une cinquantaine de personnes étaient présentes à cette après-midi.
En suivant Étienne et Jean Laval, les plus anciens habitants vivant au village en 1450, Élodie Cassan, dans sa mission historique, chargée de mission au département du Lot a présenté son inventaire et ses recherches historiques et architecturales effectués dans le hameau et sur l'ensemble de la commune. Les habitants ont pu, le temps de cette présentation, mieux connaître et mettre leur pas dans ceux de leurs ancêtres.
 Côté architectural, la présentation claire a permis à chacun de connaître l'évolution fonctionnelle du bâti au fil du temps et de mieux comprendre le rapport entre la vie locale et la façon de vivre au fil des siècles.

Hameau de Lagarrigue, commune de Cuzance
Hameau de Lagarrigue, commune de Cuzance